L’homme blanc, c’est Kolia, né dans les monts K. en Sibérie orientale, élevé dans les prisons de Staline. Là-bas, enfant encore illettré s’habituant à la faim et au froid, il fait la rencontre de Iossif, un prisonnier originaire d’Europe de l’Ouest qui le prend en charge et lui donnera le goût de l’art, du français, du monde libre.

 

L'édition originale de ce livre est publiée par Le Quartanier.

 

Prix littéraires

2011, lauréate, Prix du Gouverneur général du Canada.

2011, lauréate, Combat des livres de Radio-Canada.

2010, lauréate, Grand prix du livre de Montréal.

2010, sélection, Prix des libraires du Québec.

 

 

Achat au Canada