21 juin 2021

 

Lectures et papier

  • How to be a victorian de l'historienne Ruth Goodman. 
  • Le roman Dans le ventre du Congo de Blaise Ndala (au Canada chez Mémoire d'encrier, en Europe aux éditions du Seuil) est ma prochaine lecture.
  • Le patron de T-shirt Velen de Camille Descôteaux que je viens de me tricoter avec la laine Helios de Bleu Poussière (marque québécoise). 
  • Ludmila Proujanskaïa a traduit en russe mon texte Grands Vents pour les Journées du Québec à Moscou.

Objets

  • J'ai acheté l'année dernière un agenda de luxe de chez Liberty of London en me disant que 2020 serait une belle année. 2020 a été année de cul. J'ai donc renoué en 2021 avec le Moleskine à couverture souple. 
  • Les plumes abordables de la marque japonaise Kaweco. J'ai la Sport en plastique vert forêt. 

Qualités naturelles

  • Les galets au caramel et pacanes de la marque gaspésienne Couleur chocolat de Sainte-Anne-des-Monts.
  • La gamme Helios de la marque de fibres québécoise Bleu Poussière : 50% mérinos/50% soie. Coloris Cherry et lilas électrique.
  • Cette année, les tulipes sont sorties de terre un mois plus tôt en Gaspésie. Il y avait des crocus sous l'épinette de Norvège à la mi-avril. Le lilas a été en beauté pendant une semaine à partir du 10 juin. Les rosiers commencent à fleurir (19 juin).
  • J'aime les myosotis.
  • J'aime l'aigue-marine (la couleur et la pierre).

Films, séries, podcasts, musique

  • Documentaire fascinant sur la Belle époque préparé par le MET. Avec Diana Vreeland et Douglas Fairbanks jr (1985). Économie, musique, arts décoratifs, mode, droits civiques, arts plastiques. 
  • J'ai aimé The Father, le film de Florian Zeller adapté de sa pièce. Avec Anthony Hopkins, grandiose, et Olivia Coleman, parfaite.
  • J'ai adoré le film Judas and the Black Messiah de Shaka King. Le scénario est parfait. Les acteurs sont hallucinants. Meilleur que Nomadland à mon sens.
  •  Le ciel est au plancher de Louis-Jean Cormier. Très bonne toune. 
  • La musique de sorcière de Bat for lashes.
  • Je ne me remets pas de la série The Underground Railroad, d'après le roman de Colson Whitehead. C'est violent (le premier épisode est épouvantable) et superbe. L'actrice sud-africaine Thuso Mbedu mérite tous les prix d'interprétation.